Master


Etape cruciale du Workflow, l’export Master va permettre d’archiver le travail mais aussi de pouvoir faire plusieurs autre type d’export : DCP, Bluray et H264. Regardons les contraintes auxquelles doivent répondre un fichier Master.

Présentation

Le fichier Master est l’unique export d’un projet fini qui permettra de générer tous les formats de diffusion. très pratique quand les exports sont à faire bien plus tard que le fin du projet. Il faut donc que ce fichier soit « de la meilleure » qualité possible.

Parmi les différents paramètres de video numérique, il est un qui est crucial : le codec!

Par soucis de simplification parmi la jungle des codec, je ne garderai que ceux sans limite de résolutions & fréquences :

  1. Codecs video : DnxHR, Apple ProRes
  2. Codecs image fixe : DPX, OpenEXR, JPEG2000

Contraintes

Les 2 contraintes sont :

  1. une profondeur, suffisante pour la norme de couleur utilisée
    Le minimum est 10 bit. 12 bit permet d’être à niveau de l’actuel cinéma et des futurs systèmes de diffusion. En très haut de gamme on a du 16 bit float.
  2. une compression (si il y en a une) la moins destructrice possible

Les choix

ProfondeurApple ProResDnx HRDnx UncompressedDPX Open EXR
10 bit422 HQHQX 10 bitYUV 422 10 bitRGB 10 bit
12 bit4444 XQ444 12 bitRGB 12 bitRGB 12 bit
16 bit floatRGB halfRGB halfRGB half
Finalement, pas d’hésitation sur sous-type de codec à choisir

Une autre information va permettre de s’orienté vers l’un ou l’autre de ces choix, c’est le débit/poids

ProfondeurApple ProResDnx HRDnx UncompressedDPX Open EXR
10 bit92 Mo/s87 Mo/s521 Mo/s778 Mo/s
12 bit207 Mo/s174 Mo/s935 Mo/s993 Mo/s
16 bit float1246 Mo/s1244 Mo/s
Débits pour 2160p25

En effet, votre économie vous interdira certains choix.

J’ai omis le cas du JPEG2000 qui a tout pour faire un codec idéal de masterisation, car trop peu utilisé dans la réalité actuelle, si ce n’est par l’imposant Netflix.

Container

  • Pour les codec d’images fixe, il n’y a pas de choix de container ➧ pas de question à se poser.
  • Pour les Codec vidéo, historiquement l’Apple ProRes est dans un container .MOV et le DnxHR est dans un .MXF. c’est bien.

La tendance est d’essayer de n’utiliser que du .MXF. Final Cut Pro X est le seul à pouvoir mettre du ProRes dans un container .MXF ….. affaire à suivre de près, pour les autres logiciels.

Sur le sujet :

,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.