Le Permanent « remplace » le Temporaire

11. mars 2021 Resolve 0

Il est vrai qu’avec le multiplicité des casquettes que présente désormais Resolve 17, on comprend aisément qu’il est facile de saturer le.s CPU.s et/ou le.s GPU.s. Resolve a ses propres mécanismes pour y palier : les Rendus et Media Optimisés

La pseudo-problématique

Resolve a recours à des fichiers « de travail » qui sont par nature temporaire. De par cette logique originelle Resolve les a conçu dans un format propriétaire : une suite d' »image » .dvcc.

Ces fichiers sont souvent le résultat de longs calculs et de bonne qualité. Resolve propose même de les utiliser dans la page d’Exportation.

Malheureusement il est impossible de les utiliser avec d’autres logiciels. Et dans le cas des medias optimisés, Resolve peut en perdre le lien, obligeant de les calculer à nouveau.

les alternatives permanentes

L’audio dans la timeline

La première alternative est arrivée dans Fairlight avec le « Bounce ». Il y a même plusieurs (niveaux) de Bounce.

  • Plan : un Clic droit ➧ faire un Bounce des effets audio
  • Portion d’une ou plusieurs Piste ➧ Menu timeline ➧ Bounce des pistes sélectionnées vers un calque
  • D’un ou plusieurs Bus : Menu timeline ➧ Bounce d’un mix sur une piste
  • le fichiers est créé dans le dossier de « capture » (réglage de projet ➧ Capture et lecture ➧ Capture)
  • d’importer automatiquement ce fichier dans le projet (Timeline et bibliothèque de Media)

La video dans la timeline

Arrivé avec la version 17, la fonction Render In Place permet de faire :

  • un rendu d’un plan avec seulement son effet de vitesse (retapage temporel)
  • un rendu d’un plan avec tous ses « effets » (Fusion et Etalonnage compris)
  • un fichier video classique non propriétaire
  • d’importer automatiquement ce fichier dans le projet (Timeline et bibliothèque de Media)
  • Revenir au plan d’origine

Le point négatif est qu’il faille spécifier à chaque fois le dossier de destination. Heureusement une selection multiple va faire Render in Place par lot.

On a des donc des fichiers de travail video que l’on peut facilement utiliser avec d’autres logiciel mais aussi avec les timeline de resolve (et donc pris en compte dans les XML et AAF!!)

La video dans le viewer source

Autre nouveauté de la version 17, sont la gestion des Media Proxys qui permettent de faire :

  • tout ce que propose la fonction Media Optimisé
  • un Relier sur des proxys déjà calculés par un logiciel/service externe ou même la caméra!!
  • des fichiers quicktime (sur macOS) non propriétaires
choix du codec des Media Proxys


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.